Menu
14 novembre 2019

Anecdotes de Bénévoles

Puisque HGrégoire s’implique depuis maintenant 16 ans auprès d’Opération Nez rouge, nous avons décidé de vous raconter quelques histoires cocasses qui sont arrivées aux bénévoles de Laval-Basses-Laurentides lors de raccompagnements. 

Le premier raccompagnement à vie d’un bénévole s’est conclu par un don de 200$ (mais 0$ de la personne qu’il raccompagnait). Lorsque son équipe c’est présentée au resto-bar où la cliente se trouvait, son ex-conjoint (qui dansait avec une autre dame) leur a donné 100$ pour qu’ils raccompagnent son ex-conjointe qui était plutôt éméchée.

La cliente n’était pas capable de dire à l’équipe de bénévoles son adresse, et ils ont dû regarder dans son portefeuille, mais sans succès, car les cartes d’identités avaient toutes des adresses différentes!

Comme l’attente à l’intérieur du resto-bar était longue pour obtenir la bonne adresse de la cliente, son ex-conjoint a offert un autre 100$ pour l’Opération Nez rouge! 

Une équipe de bénévole raccompagnait le propriétaire d’une compagnie de soupe. Le client n’ayant pas d’argent sur lui a plutôt fait un don de quelques boîtes de conserve de soupe (une centaine) à l’Opération Nez-Rouge de Laval-Basses-Laurentides. Les organisateurs de la campagne ont donc décidé d’offrir de la soupe à tous les bénévoles en centrale pour le restant du mois!

 

Lorsque l’équipe de raccompagnement arrive au bar pour récupérer le client, les amis de celui-ci veulent qu’il reste un peu plus longtemps. Les bénévoles expliquent qu’ils ne peuvent pas l’attendre, ils doivent aller faire d’autres raccompagnements. Le client demande à ses amis de «donner» de l’argent à Opération Nez rouge s’ils veulent qu’il reste. En quelques minutes le client a amassé une centaine de dollars. Les bénévoles ont attendu qu’il termine son verre avant de le ramener.

 

Pour vous joindre à l’équipe de bénévoles, inscrivez-vous en ligne dès aujourd’hui! https://operationnezrouge.com/…/qc/1281/informations-locales